EMILIA ROMAGNA

Certainement une des plus fameuses régions d’Italie pour la nourriture et pour les loisirs. Le peuple de cette région se réjouit de sa propre vie, mais il est nécessaire de nous rappeler que ce terroir est constitué à ouest par l’Appennino Tosco-Emiliano, dont les pentes sont creusées par les branches du Po grâce auxquels on peut admirer des paysages étonnants. A est il y a, par contre, la Riviera Adriatica, une de majeures régions touristiques d’Italie.

En suite il y a les villes: Ferrara, raconté par Ariosto et Tasso, fameuse pour son merveilleux Château, le Castello Estense,  mais aussi pour son gâteau, le panpepato; des mosaïques incroyables du mausolée de Galla Placida  et ses innombrables chefs d’oeuvre paléochrétiens, Ravenna. Dans ce lieu Dante Alighieri est mort pendant son exile; ses restes, pendant longtemps disputés avec Florence, sont conservés dans un temple néoclassique; Rimini, la ville de naissance de Federico Fellini, vante innombrables gloires historiques. C’était d’abord lieu étrusque et en suite gaulois, il a atteint son succès en âge impériale; Modena, patrie du Motor Valley et lieu d’origine du vinaigre balsamique le plus celebre au monde, dont la vraie dénomination est AOP. Le vinaigre traditionnel balsamique, documenté déjà en ans 1000,  un produit à base de moût cuit des raisins de Trebbiano et Lambrusco, il est utilisé en cuisine surtout pour la préparation des plats délicieux à base de viande, mais il est fabuleux aussi gouté froid en combinaison avec les fromages les plus célèbres; Parma et Reggio Emilia, les localités d’origine du Parmigiano Reggiano, mais aussi villes de culture. De Parma est-elle célèbre une des majeures figures de l’art maniériste,  Parmigianino, mais aussi le grand directeur d'orchestre parmi les plus fameux du XXème siècle, Arturo Toscanino; Reggio Emilia fût capitale du Risorgimento. Dans la Basilique de la Sainte Vierge de la Ghiara on peut admirer les fresques qui appartiennent au Guercino et à Ludovico Carracci;  le chef-lieu de cette région, Bologna, dont le centre historique est considéré par Unesco le centre médiévale le mieux conservé au monde, dont les arcades s’étendent pour 38 kilomètres; il est aussi le symbol des tagliatelles à la bolognaise et des tortellinis en brouillon de chapon. Il s’agit, donc, d’une magique combinaison d’histoire, art, vie citoyenne et traditions qui cohabitent dans cette zone géographique et accessible grâce au gens qui l’aiment, la respectent, la cultivent. 

VENETO

Une terre caressée par la mère et par les vents du nord, protégée par les majestueuses Dolomites. Une région magique, qui, pendant les siècles, à caché des secrets très antiques et légendes fantastiques : avec leur génie, les hommes de cette terre ont crée une des plus charmantes villes du monde : Venise.

Où l’eau rencontre le ciel, l’histoire devient vivante : le Grand Tour signé par Goethe est le regard qui témoigne un passé glorieux. Le même arrive avec les « vedutistes », photographes incroyables de la lagune du XVIIIème siècle. 

La merveille du Veneto ne se cache seulement dans l’esprit de la « Serenissima République » , elle s’étend jusqu’à ouest de la Région, à Verona, mais aussi à Padoue et Vicenza.

Ces trois villes vantent un passé glorieux en tant que protagonistes.

Padoue est pour tout le monde la ville des « grands médecins », du Café « sans » portes, du Saint « sans » prénom, mais avec une attitude de l’acceuil : une des places les plus grandes d’Europe, Prato della Valle, est un endroit fabuleux pour les étudiants qui cherchent du relax sous les arbres du jardin.

Vicenza protège, parmi les collines, trésors artistiques et architectoniques de valeur inestimable : Palladio et Canova ont contribué à le rendre un bijou qui, au présent, préserve un charme intemporel.

Verone n’a aucun besoin des présentations : une ville verticale, gravissante sur les collines avec son élégance de vrai « seigneur ». Shakespeare l’a nommée en tant que mise en scène de son œuvre la plus jouée au monde, Romeo et Juliette ; il est encore possible admirer la maison de Giulietta Capuleti.

Mais lorsqu’on pense au Veneto, il est inévitable de l’associer au  bon vin :

Un chœur de vignobles s’étend sur les rotondités de cette terre, si fertile et généreuse. Toutes les sortes des vins : Amarone, Prosecco, Soave, Valpolicella. Même le sobre aime se réjouir des plaisirs de Bacco.

Enfin, mais non de moindre, la nature. Une liesse des couleurs, à partir des montagnes au fleuve Po, ébloui la vue et remplit le cœur.

Lorsque, dans une soirée d’été, on a la chance d’assister à son spectacle (gratuit!) du coucher du soleil sur les Dolomites, il est inévitable de ne pas s’émouvoir.

Le soleil les peint d’abord en rose, ensuite en rouge et enfin, après avoir travaillé pour cet oeuvre d’art, donne espace au ciel étoilé.

Le même ciel sur le lac de Garde, sur le Po, mais le paysage change selon la latitude et la longitude. 

L’estuaire accueille milliers d’espèces volailles cherchant un refuge tout au long le chemin interminable de la migration. 

Lorsqu’il est juin, l’estuaire se peint en rose, grâce à la présence des flamants.

Les histoires à raconter sur cette région splendide sont innombrables, mais on Vous donne sa découverte…